Bioboa.fr
eau-usee-savon

Du savon bio fabriqué à partir d’eaux usées

Des chercheurs de l’UQTR au Canada ont trouvé une technique permettant de transformer les eaux usées d’une usine afin de fabriquer du savon biologique. C’est une nouvelle invention qui contribue à baisser les émissions de CO2.

Le projet a commencé depuis 2 ans et développé en partenariat avec Sani-Marc, une entreprise de Victoriaville qui produit jusqu’à 30 000 litres d’eaux usées chaque jour. L’eau qui rejoint l’égout municipal est traitée partiellement. Ce traitement coûte chaque année autour de 40 000 USD à l’entreprise.

Les chercheurs de l’UQTR se servent des eaux rejetées par Sani-Marc ainsi que des autres entreprises à proximité afin de créer des microalgues en bassin. Les algues sont récoltées et déshydratées pour avoir de l’huile permettant de créer du savon biologique. D’après les tests, réalisés dans plusieurs fioles de 500 ml et 400 l, les résultats sont jusque-là concluants. Mais il faudra encore attendre d’autres tests pour pouvoir démarrer la production.

Désormais, il faut augmenter la production pour avoir 10 000 l. L’université a conçu spécialement un bassin dans un de ses pavillons afin d’y produire ces algues. Celles-ci sont ensuite acheminées vers une machine à papier pour être combinées avec de la pâte. Puis, elles seront déshydratées.

 

Baisser le taux de CO2

Si le projet aboutit, cela pourrait permettre de recycler les 30 000 l d’eaux usées rejetés quotidiennement par Sani-Mac, mais aussi de baisser le taux de CO2 produit par l’industrie. Selon les chercheurs, les algues vont consommer du CO2 dans l’atmosphère environnante et les transformer en oxygène. Ils affirment aussi qu’en utilisant la chaleur gaspillée par l’usine, ce serait possible de cultiver les algues à l’extérieur, et cela, même en hiver.

 

Un projet viable

Ce recyclage des eaux usées serait favorable économiquement à Sani-Marc. Mais en plus, le coût de fabrication du savon est très abordable. Mais en attendant les résultats finaux des tests, les chercheurs estiment le coût de ce projet à environ 1 million USD.

Have something to add? Share it in the comments.