Bioboa.fr
Une faille découverte sur Facebook…

Une faille découverte sur Facebook…

Dans l’univers informatique, certains créent, d’autres espionnent et il y a ceux qui observent puis ceux qui testent pour trouver la moindre faille. Dans cette dernière catégorie, un chercheur spécialisé dans la sécurité aurait découvert une faille sur Facebook. Grâce (à cause) de celle-ci, il serait possible à un développeur qui aurait des mauvaises intentions de procéder à la suppression des photos des personnes inscrites sur le célèbre réseau social.

Une faille sur Facebook ?

C’est Laxman Muthiyah qui aurait découverte des faiblesses sur le réseau social Facebook qui rassemble plus d’un milliard de personnes à travers le monde. Ce chercheur spécialisé dans le domaine de la sécurité aurait réussi à démontrer que Facebook présente une faille très importante. Si celle-ci avait été découverte par une personne malhonnête, cette dernière aurait pu effacer l’ensemble des photos associées aux profils existants sur le réseau social. Et cette procédure se serait alors déclenchée sans que les propriétaires des images en question ne soient au courant.

Plus précisément, le point faible en question se serait trouvé au niveau de l’API de Graph Search. Il convient de souligner au passage que seuls les développeurs qui possèdent d’un jeton d’accès et œuvrant via mobile peuvent y avoir accès. Ce qui représenterait seulement des milliers de personnes, au maximum. Quoi qu’il en soit, si cela était avéré, ce serait une chose alarmante. D’ailleurs, Facebook aurait réagir face à cette révélation qui serait plutôt dérangeante aux yeux de la communauté « FB ».

Facebook réagit

Face à cette faille découverte, Facebook aurait réagi et affirmé qu’aucun développeur malhonnête ni autre hacker n’aurait profité de cette faille. Cette dernière aurait donc été découverte à temps et réparée dans les règles. Après cette affaire qui aurait bien pu tourner mal, il n’existerait désormais aucun danger par rapport aux photos des membres de FB. Ce chercheur aurait donc permis de réparer un problème qui aurait pu devenir très grave. En tout cas, grâce à son geste, il pourrait prétendre à une récompense qui se matérialiserait sous la forme d’un chèque d’un montant de 12 500 dollars. Cette somme lui serait octroyée seulement parce qu’il a choisi d’informer Facebook par rapport à son pont faible.

Have something to add? Share it in the comments.