Bioboa.fr
agriculture-bio

La productivité de l’agriculture bio, aussi importante que celle de la traditionnelle

 Souvent, lorsque l’on entend « produit bio » ou « agriculture bio », en comparaison avec les produits et l’agriculture traditionnels, l’on pense notamment à des produits d’une meilleure qualité. Pourtant, le marché du traditionnel pourrait avoir du souci à se faire également au niveau de la productivité : celle de la culture bio s’avère concurrentielle.

 Productivité : l’écart entre le bio et le traditionnel est minime

L’écart entre la productivité de l’agriculture bio et celle de l’agriculture traditionnelle est minime. Voilà ce que déduit le rapport d’une enquête effectuée par une université californienne. Il suffirait même de mettre au point certaines méthodes de culture pour que l’égalité se fasse et que le bio parvienne à s’imposer sur le marché également via une quantité plus élevée de ses produits. Car, le bio se développe déjà grâce à la qualité de ces derniers. En fait, cette différence entre les productivités bio et traditionnelles n’est estimée qu’à environ 19%. Un chiffre qui de plus, semble diminuer au fil des études. La différence de rentabilité étant alors très faible en comparant des catégories précises de produits.

 L’agriculture bio, l’agriculture du futur ?

Ainsi, l’agriculture bio pourrait avoir un rôle important à jouer dans l’alimentation des 50 prochaines années. Si d’ici-là les besoins alimentaires ne feront que s’accroître, l’agriculture traditionnelle de son côté menace de plus en plus l’environnement. De surcroît, les engrais synthétiques employés dans ce type d’agriculture en vue d’augmenter la productivité des récoltes ne s’avèrent plus aussi efficaces.

 Les méthodes de culture proposées pour augmenter la rentabilité de l’agriculture bio

Egaliser la productivité de l’agriculture bio et celle de l’agriculture traditionnelle ne serait pas compliquée. Selon la même étude, cela pourrait se faire précisément en favorisant la culture de différentes plantes dans un même champ en ce qui concerne le bio, ou encore la rotation des cultures. Autre mesure à prendre : améliorer les investissements dans la recherche agro-écologique, en vue de renouveler la gestion des exploitations et de cultiver des variétés de plantes plus adaptées.

Have something to add? Share it in the comments.